Proverbe Kenyan

"La terre n'est pas un héritage de nos parents, c'est un prêt de nos enfants"

jeudi 2 décembre 2010

43-Croisière "Cocos" sur le MV Sea Hunter avec Key Largo


Costa Rica (du 5 au 19 novembre 2010)


Isla del Coco (Cocos Island ou encore Ile de Coco) est une île océanique d'origine volcanique. Sa superficie est d'environ: 25km² (8X3) et sa hauteur de 642m. Elle est située dans l'Océan Pacifique nord à 300 miles ou environ 550km au sud-ouest des côtes du Costa Rica. Il faut compter entre 32 et 36h de navigation pour s'y rendre. Cocos n'est accessible que par mer; deux plages dans les baies de Chatham et Wafer (les seuls mouillages) permettent de se rendre à terre. Elle est recouverte d'une végétation très dense et d'une forêt tropicale humide (7 mètres de pluie/an) où vivent cerfs, biches et cochons sauvages, mais ceux-ci ont été introduits par l'homme. On y dénombre près de 90 espèces d'oiseaux dont le fou brun, le fou à pattes rouges et la frégate et 3 espèces sont endémiques: le Coucou de Cocos, le gobe mouches et le pinson de l'île Coco. De nombreuses cascades se déversent le long des falaises côtières. Cette île a été découverte au début du 16éme siècle et durant près de 4 siècles, elle a été le repère de nombreux pirates et investie par des marins, boucaniers et chercheurs de trésors. Elle a inspiré Robert Louis Stevenson pour "l'île au trésor" ainsi que Mickael Crichton et Steven Spielberg pour "Jurassic Park". Aujourd'hui, l'île n'est plus habitée que par des Rangers (2 bases: Wafer qui permet d'avoir du réseau pour les téléphones portables et Chatham) chargés de protéger ce parc national, classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1997 avec une extension du parc maritime de 2000km² en 2002; celui-ci s'étend sur une zone de 2 km autour du littoral.
Isla del Coco est le paradis, par excellence, des plongeurs. Elle fait partie du triangle d'or: Cocos, Malpelo et Galapagos. Les requins marteaux effectuent une migration permanente entre ces 3 îles. Le site de plongée d'Alcyone est un pinacle qui s'élève à -30m de la surface; c'est aussi une station de nettoyage. Il a été découvert par l'une des équipes Cousteau fin des années 80. Cocos est l'un des meilleurs spots de plongée au monde pour voir les grands pélagiques notamment les grands bancs de requins marteaux halicornes et également d'autres espèces de requins comme le requin des Galapagos, le requin soyeux, les requins pointes blanches et pointes noires, le requin baleine ou le requin tigre. Assister aux ballets des raies marbrées, aigles, mobula ou manta reste un vrai régal. Les bancs de carangues et de vivaneaux y sont très impressionnants et les attaques de thons dans des bancs de poissons sont très fréquentes. On peut aussi y observer le surprenant poisson chauve-souris aux lèvres rouges (red lipped batfish) (Ogcocephalus porrectus) endémique à Cocos et à Malpelo qui se déplace en marchant sur le sol. En plongée de nuit, il faut absolument assister au spectacle de la horde sauvage des requins pointes blanches qui chassent leurs proies dans les moindres trous.

Venez découvrir les photos sous-marines de Cocos dans ma Galerie Photos .

Venez découvrir les photos terrestres de mon voyage à Cocos dans ma Galerie Photos.

Ce voyage a été réservé en 2008 par Key Largo qui a affrété le Sea Hunter.

Nous avons voyagé sur Iberia à destination de San José (Costa Rica) via Madrid.
Pour les horaires (correspondances et temps de vol), c'était parfait.
Pour les prestations à bord (repas et confort), c'était moyen.
Iberia limite les bagages en soute à 23kg et à 10kg en cabine. Au-delà, il convient de ne pas mentionner qu'il s'agit de matériel de plongée car la compagnie a imposé à l'un d'entre nous, au retour à San José, outre la surtaxe bagage de 60USD, une taxe de 75USD.

Nous avons passé le première nuit à l'hôtel Best Western Irazu de San José.
Le lendemain matin, Underseahunter a organisé notre transfert par bus (environ 2h30) jusqu'à Puntarenas sur la côte Pacifique.


Le MV Sea Hunter, bateau de 35m de long et 8m de large, est parfaitement conçu pour la plongée. Il permet d'accueillir 18 plongeurs répartis dans 8 cabines (6 doubles et 2 triples). Sur l'arrière du pont principal, une grande plateforme avec douche (chaude), coffres individuels et cintres permet d'entreposer le matériel et les combinaisons et un espace avec casiers, soufflettes et chargeurs de batteries (220v) pour protéger le matériel photo et les phares.
Deux annexes de plongée (7,60m) équipées de 2 moteurs de 90 et 110CV peuvent accueillir chacune 9 plongeurs et le guide. Elles assurent également la sécurité de surface. Chaque plongeur est équipé d'une balise.
Les bouteilles (Alu de 12L Air ou Nitrox) équipées et les plombs restent sur les annexes (bouteilles 15L suppl. 100USD/9 jours).
Sur ce même pont, il y a un grand salon avec TV et Vidéo, une salle à manger et une petite salle pour l'informatique et la bibliothèque.
Ce bateau est très confortable et entièrement climatisé.
Le pont supérieur (seul espace fumeur) semi-couvert avec transats et chaises permet de profiter du soleil (quand il y en a !) ou de se détendre entre les plongées.
Les boissons non alcoolisées et les bières sont comprises dans les prestations.
Durant les 12 jours passés sur le bateau, le chef cuisinier Luis nous a préparé une cuisine remarquable.
Le petit plus: après chaque retour de plongée, des viennoiseries chaudes, des fruits et des serviettes chaudes nous attendaient.
L'équipage est d'une grande gentillesse et toujours disponible.
Les draps et serviettes de toilettes sont changés régulièrement.
Et pour terminer, côté propreté, c'était parfait!

Nous avons atteint l'île Coco de nuit après 30 heures de navigation dans une mer calme.
Le sous-marin Deep See (qui est maintenant sur le MV Argo), étant sur zone durant 2 jours et demi a permis à 7 plongeurs de faire des plongées profondes à -300m (coût de la plongée: 1800USD/pers.).
Au programme: 9 jours de plongée à raison de 3 plongées par jour et 1 plongée de nuit. Il est fortement recommandé d'utiliser le Nitrox (sans supplément) à cause de l'éloignement du caisson à San José.
A Cocos, il pleut ou il va pleuvoir! Ce dicton s'est vite confirmé. Après une première journée calme et ensoleillée, nous avons eu durant 3 jours beaucoup de pluie et une mer très agitée.
Le temps s'est progressivement amélioré avec quelques heures de soleil en fin de séjour.
Mais le spectacle est sous l'eau! A chaque plongée ou presque, nous avons pu voir toutes les espèces citées plus haut, à l'exception des raies manta, des requins baleines et des requins tigres.


Actuellement, l'Océan Pacifique équatorial subit le phénomène climatique "La Niña" (par opposition au phénomène "El Niño"). Il a pour conséquence une thermocline beaucoup plus haute (vers 15/20m selon les sites) alors que lors de mon précédent voyage en 2006, elle était dans la zone des 40/50m. La température descend à 21°C sous la thermocline alors que la température de surface est de 26°C et l'eau est plus chargée avec une visibilité moyenne entre 10 et 20m.
Sur certains sites, nous avons eu des courants assez forts. Le site de Shark Fin Rock détient toujours la palme d'or de la plongée la plus sportive avec des conditions de mer très agitée et de très forts courants.

Malheureusement la pêche aux requins (pour leurs ailerons) est toujours pratiquée. Nous avons pu le constater sur plusieurs sites. Lors de notre plongée à Alcyone, nous avons remarqué un bateau de pêche sur le point de récupérer ses lignes. Les rangers ont saisi toutes les lignes sur le bateau qui venait de pénétrer dans le parc marin. Ce site mérite d'être préservé!

Santé: Aucun traitement antipaludéen ou vaccination n'est exigé.

Les sites de plongée à Cocos.

Voir la situation sur la carte Google Maps.

Afficher Croisière plongée "Cocos" au Costa Rica sur le Sea Hunter sur une carte plus grande

Vous pouvez consulter les sites de Pierre Lobel et Olivier Isnard, deux photographes remarquables. Je vous invite également à consulter deux autres sites intéressants, ceux de Sandrine Souan et de Michel Edme.

Une superbe vidéo de Russ Sanoian "Plongée au coeur du plus grand banc de requins marteau au monde à l'île Cocos" sur le site de Plongeurs TV.

Vous pouvez aussi lire mes commentaires sur le CR de BMPP.



Voir le récit de ma précédente croisière en décembre 2006.

La météo, la température et l'heure locale au Costa Rica (San José)
Click for San José, Costa Rica Forecast

Retour accueil

2 commentaires:

Bernard a dit…

Bonjour,
J'ai le projet de plongées sur les iles Cocos Islands en 2011 avec des amis. Avez vous des bons plans surtout les périodes et les organismes qui peuvent me vendre ce séjour.
Merci d'avance
Cordialement
Bernard

Gérard LEGENDRE alias gegedeversailles a dit…

Bonjour Bernard,
A Cocos, on peut plonger toute l’année. En toute saison la visibilité est excellente (sup. à 20m) et la température varie entre 24 et 27°C.
Si vous voulez visiter le Costa Rica, il est préférable peut-être d’y aller à la saison sèche (de janvier à avril).
A Cocos, La faune sous-marine est très riche. Surtout du gros ! Il est possible d’y observer plusieurs espèces toute l’année
- de requins : marteaux, galapagos, taureaux, tigres, pointes noires, soyeux et requins baleines ;
- de raies : aigles, mantas, mobulas et marbrées ;
- dauphins, tortues, thons, carangues, marlins et le fameux red-lipped batfish
- ainsi que des baitballs
Pour voir les grands bancs de requins marteaux, il ne faut pas de chat noir dans le groupe !
Vous pouvez consulter les Trip reports du Sea Hunter uniquement en Anglais) http://www.underseahunter.com/uh.htm
Vous pouvez aussi visiter le site d’un ami qui a fait 2 fois Cocos http://www.pierrelobel.fr/index_FR.php
Vous pouvez contacter Maëlle de Key Largo (C’est le spécialiste des Tours Opérateurs sur les voyages plongées) en plus, ils sont très compétents et très sympas.
Key Largo
82 rue Balard 75015 Paris
Tél. : 01 45 54 81 41
www.keylargo.to
A bientôt
Bien cordialement
Gérard